courtier
Investissement Financier

Qu’est-ce qu’une OPCI ?

Placer son argent et que cela rapporte, voilà le rêve de chaque investisseur. Malgré sa sûreté, le livret A ne fait plus rêver, du fait d’un taux de plus en plus faible. D’autres solutions existent, à l’instar des OPCI. Est-ce un placement à privilégier ?

OPCI : de quoi parle-t-on ?

Derrière cet acronyme se cache la signification suivante : Organismes de Placement Collectif en Immobilier. Si cela peut faire penser à la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), le fonctionnement est un peu différent.

Alors que la SCPI se focalise uniquement sur l’investissement dans des actifs immobiliers qui sont mis à la location auprès de professionnels, les OCPI ont un rôle double. 60% du portefeuille repose sur le même principe, mais jusqu’à 30% sont aussi des actifs financiers.

Dans la famille des OPCI, il est possible de choisir entre les Fonds de Placement Immobilier (FPI). Même si cela consiste en l’achat de parts d’actifs immobiliers et que la gestion est confiée à des sociétés spécialisées, l’investisseur n’est jamais considéré comme un actionnaire.

Les Sociétés de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable (SPPICV) sont des Sociétés Anonymes avec des capitaux qui varient d’une structure à une autre. Les investisseurs achètent des actions de ces entreprises ; comme ils pourraient le faire sur le marché boursier.

Le mode de détention (assurance-vie ou compte-titres) va déterminer la fiscalité qui sera appliquée. Dans ce cadre, le taux d’imposition pour les assurances-vie est plus intéressant, surtout si aucun retrait n’est effectué avant huit ans et plus.

Quels sont les avantages des OPCI ?

Il existe de nombreux avantages à investir en OPCI. De par son fonctionnement même, les investissements sont pluriels, ce qui permet de limiter les risques, même si le risque zéro n’existe pas quand on décide d’investir de l’argent. Etant lissés, on parle de risque modéré.

Soumises à une réglementation stricte, une trésorerie minimale qui correspond à 10% au moins des actifs doit toujours être disponible. C’est une chose qui ne peut que rassurer l’investisseur potentiel quand il envisage de placer une certaine somme d’argent.

Les OPCI permettent d’augmenter et surtout de diversifier un patrimoine déjà existant.

Cet investissement est à considérer à minima sur le moyen terme (5 ans), mais s’il est possible de laisser l’argent sur le placement pendant plus longtemps, cela est encore mieux. En effet, avec un rendement oscillant entre 4 et presque 6%, ce sont des placements très intéressants.

Il faut pourtant souligner que tous les placements ne se valent pas et que certains actifs peuvent générer des rendements négatifs.

Afin d’en savoir plus, mais aussi confier la gestion de ces placements à des experts, il est conseillé de demander l’aide de courtiers. Ces professionnels de la finance peuvent prendre des décisions en accord avec les désidératas de leurs clients, pour faire fructifier au mieux l’argent placé.

Un épargnant, tenté par les marchés boursiers, mais qui ne se sent pas encore tout à fait prêt, peut trouver en les OPCI une bonne façon de s’y initier en douceur.